back
  • Dès le tout début de l’histoire de l’Alliance, on envisage la possibilité d’offrir un cours de français et des cours de français sont offerts, dès la fin de 1915, pour les soldats canadiens en partance pour l’Europe.

    En septembre 1967, l’Alliance française du Manitoba met sur pied un « Jardin d’enfants », destiné aux enfants de 3 et 4 ans, et « des classes de français pour enfants [d’âge scolaire] ». « Assurées entièrement en français », cette maternelle et ces classes sont « complémentaires de l’enseignement dispensé dans la province »; « l’enseignement du français [y] est donné selon les méthodes de l’Alliance française dans ses établissements du monde entier » et est dispensé par une enseignante formée en France. Ce projet, que relaie de manière positive la presse anglophone, suscite l’enthousiasme de parents anglophones, comme en témoigne le nombre très encourageant d’inscriptions initiales; presque deux ans plus tard, la presse francophone rapporte le succès que connaît « l’école maternelle de l’Alliance française ». L’école maternelle de l’Alliance française perdurera jusqu’en 1982.

    en savoir plus...
  • Galerie

  • Julie Nolot

    L'offre de cours de l'AFM

  • Video Thumbnail

    Mamadou Ka

    L'apport de l'AFM au niveau de la pédagogie du français

  • Harmanjit Mavi

    Témoignage d'un étudiant

  • Lorie McIntosh

    Témoignage d'une étudiante

  • François Lentz

    Le mouvement pédagogique

  • Le DELF-DALF au Canada

    Le site du DELF / DALF au Canada

  • Le Cadre Européen Commun de Référence

    Le cadre de référence de la pédagogie au sein des Alliances françaises

  • Les Alliances Françaises au Canada

    Le réseau des Alliances françaises au Canada

  • Universite de Saint-Boniface

    L'Université francophone de Winnipeg, la seule de l'ouest canadien.